Lyon: La Part-dieu vise les nuages

URBANISME Des immeubles de plus de 200 m de haut sont programmés dans le quartier d'affaires...

Frédéric Crouzet

— 

La maquette interactive de la Part-Dieu du futur sera visible dans quelques semaines rue Garibaldi.
La maquette interactive de la Part-Dieu du futur sera visible dans quelques semaines rue Garibaldi. — C. Villemain / 20 Minutes

La Part-Dieu monte encore dans les tours. La société Swiss Life, qui possède déjà un immeuble de 80 m de haut dans le quartier d'affaires, travaille actuellement sur un projet de grande sœur baptisée Eva, qui culminerait à 220 mètres de hauteur. Ce gratte-ciel pourrait faire de l'ombre à la tour Oxygène (120 m) et à celle du Crédit Lyonnais (165 m) à l'horizon 2015-2020. Et dépasserait d'une courte tête la future tour Incity, qui doit atteindre 200 m au sommet de sa flèche, d'ici 2014, cours Lafayette.

Au sud du quartier, la tour EDF devrait être flanquée d'ici 2015 d'un immeuble de plus de 100 m appelé Silex2. «La hauteur est un levier symbolique. A la Part-Dieu le terrain est rare, on ne peut pas s'étaler au sol. Ces tours sont un moyen de densifier le quartier», explique François Decoster (agence AUC), devant la maquette interactive de la «Part-Dieu du futur», installée dans le hall du Grand Lyon. Sur ce plan du quartier en 3D, qui sera prochainement présenté au public à la Maison des Projets rue Garibaldi (3e), les futures tours sont indiquées par des cubes de verre. «Ces immeubles donneront aussi l'impression d'être dans un lieu unique», ajoute l'architecte urbaniste François Decoster (agence AUC), chargé du projet «Part-Dieu 2020».

Incity bientôt loué

Mais pour l'instant, ces nouvelles tours, dont l'objectif est d'offrir aux entreprises des bureaux modernes au centre de Lyon, n'existent que sur le papier ou dans l'imagination des promoteurs. Car il faut qu'elles trouvent preneur. Le projet Incity a déjà pris deux ans de retard, dans l'attente d'un locataire prêt à signer un bail pour au moins la moitié des étages.

«Les travaux vont finalement démarrer cet été. Nous devrions signer la location de la moitié de l'immeuble à une grande entreprise dans les jours qui viennent», indique-t-on chez Sogelym-Dixence, promoteur de la tour et d'Oxygène, où les derniers étages sont vides depuis un an. «Mettre 200.000 mètres carrés de bureaux sur le marché ne se fait pas d'un coup», rappelle Gérard Collomb, président du Grand Lyon. Et de préciser que les prochaines tours prendront place «en temps voulu».

>> Lire l'actualité lyonnaise par ici

INCITY
Les architectes de la tour Incity viennent de revoir leur copie. La coiffe de cet immeuble de 200 m de haut, qui sera construit d'ici 2014 cours Lafayette, a été retravaillée pour être davantage symétrique et permettre une meilleure intégration des locaux techniques.