Lyon: Des chutes de béton inquiètent au centre commercial La Part-Dieu

POLEMIQUE Pas de danger selon le propriétaire...

E.F.

— 

Le centre commercial de la Part-Dieu
Le centre commercial de la Part-Dieu — C. villemain / 20 minutes

Le centre commercial fera lui aussi l'objet lifting dans le cadre du projet «Part-Dieu 2020». Les commerçants et salariés devront donc prendre leur mal en patience pour voir se moderniser ces bâtiments construits il y a quarante ans qui commencent à montrer des signes de vieillesse.

>> Lire aussi la Part-Dieu visie les nuages

Ces derniers mois, dans plusieurs enseignes du centre, des morceaux de béton, plus ou moins gros, sont tombés du plafond, provoquant l'inquiétude de certains salariés. L'incident le plus important s'est produit le 29 novembre à la Fnac.

Des incidents à la Fnac

«Une plaque de trois kilos est tombée de 7m de haut dans la salle de pause entre une salariée et la machine à café, explique une employée Marie-Hélène Thomet, déléguée CGT. Ce morceau de béton aurait vraiment pu la tuer ». Plus récemment, un élément du plafond est tombé au rayon vidéo. Unibail Rodamco, propriétaire de la Part-Dieu, a demandé à un cabinet d'expertise sécurité d'intervenir.

A la suite d'«un contrôle visuel», la Socotec a conclu qu'il n'y avait aucun danger. «Cela nous a paru un peu léger. Nous avons alors demandé une expertise plus poussée pour garantir la sécurité de nos employés et de nos clients», ajoute une porte-parole de la Fnac, soucieuse que la totalité du centre soit examinée.

Après plusieurs mois, le nouveau directeur du centre commercial vient finalement de donner suite à cette requête. «Pour rassurer tout le monde et à titre préventif, j'ai demandé une expertise du plafond de la Fnac», indique Jean-Philippe Pelou, «très serein» quant à la sécurité des lieux. Les conclusions du contrôle effectué à la Fnac seront connues le 16 avril.

>> Lire l'actualité lyonnaise par ici