L'Inspecteur met la grippe en cause

— 

Tout juste nommé inspecteur académique du Rhône, Jean-Louis Baglan, s'est défendu de façon quelque peu maladroite, hier, sur la multiplication des non-remplacements de professeurs absents. « Un important phénomène de grippe a touché les enseignants et les remplaçants, a-t-il justifié. Par ailleurs, nous avons constaté davantage de congés maternité que l'an passé chez les remplaçants. Mais j'ai l'impression que le problème est réglé. » De quoi irriter les syndicats d'enseignants. « Dès le 20 août, nous avions signalé que tous les titulaires remplaçants de mathématiques étaient en poste », s'indigne Jean-Louis Perez, secrétaire académique du Snes-Fsu.C. B.