Caroline Garcia dispute cette semaine le tournoi de Pelham (Etats-Unis).
Caroline Garcia dispute cette semaine le tournoi de Pelham (Etats-Unis). — Shuji Kajiyama/AP/SIPA

TENNIS

Tennis: Caroline Garcia et le coach Frédéric Fontang font la paire

La Lyonnaise inaugure cette semaine sa collaboration avec l'ancien coach de Jérémy Chardy...

C'est une association qui doit lui permettre de franchir un nouveau cap. Espoir numéro un du tennis féminin français, Caroline Garcia (17 ans, 202e mondiale) dispose depuis deux semaines d'un nouvel entraîneur en la personne de Frédéric Fontang. Les contacts entre les deux parties se sont noués il y a un peu plus d'un mois au moment où le clan Garcia désirait mettre en place une organisation encore plus professionnelle autour de la révélation du dernier Open d'Australie

Disponible depuis sa séparation avec Jérémy Chardy qu'il a dirigé durant douze ans et qu'il a hissé au 31e rang mondial, Frédéric Fontang (41 ans) s'était rendu à Lyon durant une semaine pour une prise de contact. «Le courant est bien passé et le projet sportif paraît séduisant, nous avait confié à l'époque Paul-Louis Garcia, le père de Caroline. Mais sans l'aide de la fédération, nous ne pourrons rien faire, car nous sommes incapables de financer ce type de projet [le coût serait estimé à 100.000 euros par an].»

Tournée aux Etats-Unis

Un accord a finalement été trouvé avec la FFT. «Je serai présent au côté de Caroline durant trente semaines lors des compétitions et des entraînements sur Lyon», nous a confirmé hier l'ancien vainqueur du tournoi de Palerme en 1991.

Absente du circuit depuis deux mois, Caroline Garcia espère toucher les premiers dividendes de cette nouvelle collaboration lors d'une tournée aux Etats-Unis qui débute cette semaine à Pelham, un tournoi ITF doté de 25.000 $. Elle pourrait ensuite enchaîner avec les qualifications du tournoi WTA de Charleston avant de s'aligner à Osprey et à Dothan.

Autant d'épreuves qui se disputeront sur terre battue américaine. «C'est une surface qu'elle ne connaît pas très bien et qui est plus rapide que la terre battue européenne, souligne Paul-Louis Garcia. Mais ça peut-être une bonne transition avant son retour en France à Cagnes-sur-Mer [2 au 8 mai].»

>> Retrouvez l'actualité lyonnaise par ici