La rougeole frappe sévèrement la région Rhône-Alpes

E. F.

— 

L’appel à la vaccination contre la rougeole lancé ce mercredi par le ministère de la Santé risque d’avoir un écho important dans la région, la plus touchée actuellement par la vague épidémique.

Sur les 1.400 cas enregistrés en janvier au niveau national, la moitié ont été recensées en Rhône-Alpes, où depuis le mois d’octobre cinq cas graves dont un mortel ont été déclarés.

De nombreux malades dans la Drôme

Depuis l’automne, précise dans un rapport la cellule de l'institut de veille sanitaire en Rhône-Alpes (Cire), «2.700 cas nous ont été signalés, dont 2.000 sur les deux premiers mois de l’année 2011». En 2009 et 2010, 175 et 953 cas avaient été déclarés.

Tous les départements ont été touchés par la rougeole, avec une plus forte incidence observée dans la Drôme, près de Die et de Nyons. Cela s’explique en partie, selon la Cire, par "l’opposition d’une partie de la population à la vaccination".

Pour endiguer l’épidémie, les autorités sanitaires rappellent la nécessité de faire vacciner les enfants avant 1 an et les jeunes adules nés après 1980 et non immunisés.

>> Retrouvez toute l'actualité lyonnaise par ici