Cantonales: Les écologistes se maintiennent dans le Rhône

POLITIQUE Le PS le regrette...

F.C.

— 

Béatrice Vessiller, candidate EE-LV
Béatrice Vessiller, candidate EE-LV — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Il y aura bien des duels à gauche dimanche pour le second tour des élections cantonales. Les trois candidates Europe-Ecologie Les Verts (EE-LV), qui affronteront des sortants PS à Lyon et Villeurbanne, ont confirmé mardi qu'elles ne se désisteraient finalement pas.

>> Retrouvez notre dossier special cantonales dans le Rhône par ici

«Se retirer serait un déni de démocratie et favoriserait encore plus l'abstention. C'est aux électeurs de choisir», a indiqué Béatrice Vessiller, qui affronte le socialiste Richard Llung à Villeurbanne-Centre.

«Ce n'est pas gagné, mais rien n'est perdu»

Lundi, les responsables du PS du Rhône avaient «regretté ce choix», estimant que le «contexte politique avait changé avec la poussée du FN». Le PS a toutefois prévu de soutenir les deux écologistes qui se retrouvent face à des candidats de droite à Vaugneray et au Bois-d'Oingt. Et les militants d'EE-LV seront aux côtés des candidats PS contre l'UMP ou le FN.

Avec un objectif commun: faire basculer le département à gauche. «Ce n'est pas gagné, mais rien n'est perdu», estime Philippe Meirieu, président du conseil fédéral d'EE-LV.

>> Retrouvez le reste de l'actualité lyonnaise par ici