Lyon: Des braqueurs qui avaient séquestré un bébé jugés aux assises

JUSTICE A quatre mois, l'enfant avait été blessé dans une fusillade...

F. C.

— 

Gina est une miraculée. Cette petite lyonnaise de 5 ans était âgée de seulement 4 mois lorsqu’elle a frôlé la mort dans une fusillade. «Elle va mieux, mais elle garde deux cicatrices, sur lesquelles elle s’interroge», raconte Jean-François Barre, l’avocat de ses parents. Mais Michel et Elodie veulent attendre avant de lui raconter qu’elle avait été blessée au bras et à la jambe par des tirs de policiers qui tentaient de mettre fin à la cavale de deux braqueurs.

Le couple témoignera mardi devant la cour d’assises du Rhône, qui juge à partir d’aujourd’hui Saad Boudra et deux complices pour une tentative de vol à main armée à l’hypermarché Carrefour de Vaulx-en-Velin, le 24 juin 2006.

Un braqueur tué par la police

Ce soir-là, Saad Boudra et Younès Fedlaoui ne parviennent pas à se faire remettre la caisse du magasin. Voyant la police arriver, leur chauffeur s’éclipse. Les malfaiteurs s’engouffrent alors dans une Audi qui patiente sur le parking. A son bord, Michel et la petite Gina, dans son cosy. Le père parvient à sortir de la voiture, mais il est arrêté et menotté. Un malfaiteur prend le volant, et file sur le cours Tolstoi. Les braqueurs tirent sur les policiers avant de percuter un abribus.

En sortant, Saad Boudra est blessé aux jambes par les tirs de la Bac. Son complice tente de fuir en se protégeant avec le maxi-cosy. Les policiers, qui pensent qu’il s’agit d’un sac, ouvrent le feu, abattent Younès et blessent Gina. Ses parents ont porté plainte contre les policiers. «Pas par véhémence, mais pour comprendre ce qui s’est passé et le raconter un jour à leur fille», indique Me Barre. L’instruction est toujours en cours. 

>> Lire l'actualité lyonnaise par ici

VERDICT
Avec trois accusés et quatorze parties civiles, ce procès devrait durer une semaine. Le verdict  est attendu vendredi prochain en fin de journée.