Le poney-club devrait dételer

© 20 minutes

— 

Le sort du poney-club du Nanchet (5e), menacé d’expulsion depuis plusieurs mois, est sur le point d’être scellé. Examinée hier matin par le tribunal administratif de Lyon, cette affaire, qui oppose le centre équestre à la ville de Lyon pourrait en effet être réglée avant même que la justice ne se prononce. Après plusieurs années de conflit, le propriétaire du centre équestre, Olivier Charret et la municipalité lyonnaise, propriétaire du terrain, ont décidé de trouver un terrain d’entente. Leurs discussions devraient davantage porter sur les formalités de départ que sur la sauvegarde de ce poney-club, l’un des deux seuls centres équestres intra-muros. L’expulsion, exigée par la ville, semble être devenue inévitable. La mairie souhaite récupérer cette zone boisée du Point-du-Jour pour y aménager un parc, site pilote dans la gestion évolutive durable. « Au cours de ces négociations, il sera question des modalités pratiques de départ du poney-club, qui depuis dix ans occupe le domaine public sans avoir jamais versé aucune redevance aux collectivités », a indiqué hier l’avocat de la ville de Lyon, Julien Antoine. Lors de l’audience, ce dernier a demandé au tribunal, en accord avec l’avocat d’Olivier Charret, que l’affaire soit renvoyée, le temps que les deux parties trouvent une solution amiable.Hier, le commissaire du gouvernement a néanmoins donné raison à la municipalité et requis l’expulsion du centre équestre. Le jugement sera rendu dans plusieurs semaines. Elisa Frisullo