La caserne du futur en hommage au passé

© 20 minutes

— 

Une nouvelle caserne en hommage aux onze sapeurs-pompiers morts dans la catastrophe industrielle du 4 janvier 1966. Hier midi, la pose de la première pierre du futur centre d’intervention de Feyzin a constitué l’un des temps forts des commémorations de l’explosion de la raffinerie. D’ici à deux ans, cette caserne high-tech viendra remplacer l’actuelle garnison de la ville, qui n’est plus aux normes depuis plusieurs années. Située sur la nationale 7 à proximité du périphérique sud et de l’A 7, ce centre, composé de 30 professionnels et 90 volontaires pourra réaliser entre 3 000 et 5 000 interventions chaque année. « C’est une position stratégique, puisque cette caserne de 1 650 m2 est à la fois à proximité de la vallée de la chimie, des vastes zones d’habitations de Vénissieux et de Saint-Fons et du réseau autoroutier », précise le colonel Serge Delaigue, directeur départemental du Service d’incendie et de secours du Rhône (Sdis). Evaluée à 3,6 millions d’euros, cette construction s’intègre dans un vaste programme de réhabilitation des centres d’intervention du département. Une grosse partie des 40 millions d’euros de ce programme immobilier sera consacrée à la remise aux normes des centres de Lyon et à la création d’autres grandes casernes. Elisa Frisullo

rural En zone rurale, plusieurs centres de proximité sont prévus pour regrouper les petites casernes, dont la taille actuelle ne permet qu’un fonctionnement limité.