Sos Racisme va porter plainte pour «discrimination» contre une boîte de nuit de Lyon

Elisa Frisullo

— 

L’AKGB se fait épingler par SOS Racisme. L’association a annoncé ce lundi qu’elle comptait déposer plainte mercredi pour «discrimination fondée sur l’origine» contre le club du 7e arrondissement, au lendemain de la première nuit européenne du testing organisée simultanément dans plusieurs villes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux groupes composés chacun de deux couples «correctement vêtus» se sont présentés à l’AKGB. «Les deux premiers couples, d’origine franco-magrébins et franco-africains, se sont vus refuser l’accès à  la boite de nuit, sans aucun motif», explique Ouajdi Feki, coordinateur régional de SOS racisme Rhône-Alpes.

Déjà positif en 2000

Deux minutes plus tard, les deux autres couples d’origine européenne ont pu entrer à l’AKGB sans difficulté. «Lorsque nous avons interrogé le vigile pour savoir pourquoi nous ne pouvions pas rentrer, il est resté silencieux, refusant de répondre à nos questions», dénonce Ouajdi Feki, précisant qu’en 2000, un précédent testing s’était déjà révélé «positif» dans ce même établissement.

«Ils n’ont visiblement pas retenu la leçon», ajoute le responsable associatif. Les deux autres testings menés ce week-end  à Lyon et dans l’Ain se sont avérés négatifs.

>> Lire l'actualité lyonnaise par ici