La tension monte à « Lyon Capitale »

© 20 minutes

— 

Les salariés de l’hebdomadaire Lyon Capitale à nouveau en grève depuis hier. Ils ont envahi les locaux de leur nouvel actionnaire, Evolem (Groupe April), qu’ils accusent de vouloir « casser Lyon Cap » depuis le limogeage de leur PDG, Jean-Olivier Arfeuillère, mi-décembre. Hier, ils soutenaient le rédacteur en chef et co-fondateur du journal, Philippe Chaslot, qui devrait être licencié pour « faute grave ». En décembre, Evolem avait déposé plainte pour abus de biens sociaux contre les anciens dirigeants. C.M.