A Lyon, les professionnels du film d'animation partent à la conquête des jeunes adultes

CINEMA Les Européens développent ce nouveau marché depuis les succès de «Persepolis» et «Valse avec Bachir»...

C.B.

— 

Le film d'animation «Chico et Rita», qui sortira en salle en juillet, est destiné à un public de jeunes adultes.
Le film d'animation «Chico et Rita», qui sortira en salle en juillet, est destiné à un public de jeunes adultes. — Magic Light Pictures - Estudio Mariscal

Non, les films d’animation ne sont pas interdits aux plus de 6 ans. Alors que le festival «On cartoon dans le Grand Lyon», se tient jusqu’à vendredi dans plusieurs cinémas de l’agglomération, près de 700 professionnels se réunissent au Palais des Congrès (6e) dès mercredi pour le 13e forum européen du cinéma d’animation Cartoon Movie.

Parmi les longs-métrages d’animation présentés, les projets destinés à un public de jeunes adultes se sont multipliés. Ils représentent 30% des films sélectionnés par le forum, contre 10% encore l’an passé. «Persepolis et Valse avec Bachir ont permis aux Européens de comprendre qu’il y avait un public, indique Marc Vandeweyer, directeur de Cartoon Movie. Les jeunes adultes ont été bercés de dessins animés dans leur enfance et sont habitués au graphisme des jeux vidéos. Ils ne se posent plus la question de savoir s’il s’agit d’un film pour enfant ou pas. Comme pour la bande dessinée il y a plusieurs années.»

«Il manque encore un blockbuster»

Les réalisateurs n’hésitent pas à puiser leur inspiration dans l’histoire ou les sujets de société. Le réalisateur français Frank Chiche aborde par exemple la guerre d’Algérie, dans son film «Je vous ai compris». La maladie d’Alzheimer est au cœur de Rides, de l’Espagnol Ignacio Ferreras avec l’histoire d’une personne âgée en maison de retraite qui stimule la mémoire d’un autre pensionnaire. Déjà, en 2002, le réalisateur évoquait la vieillesse avec «How to cope with death».


How to Cope with Death
envoyé par coodoo. - Les dernières bandes annonces en ligne.

Les films de fiction ont également leur place. Comme Chico et Rita, film hispano-britannique très attendu, qui doit sortir en salle en juillet 2011 et raconte une histoire d’amour passionnée sur fond de jazz latino et de musique cubaine.

Mais ce qui manque encore aux Européens, c’est «un blockbuster» pour entrer sérieusement en concurrence avec les géants américains comme Disney, Warner ou Pixar. En attendant, les films d’animation du Vieux continent grignotent des parts de marché. Aujourd’hui, un film comme La conférence des animaux devrait atteindre 3 millions d’entrées en Europe, alors qu’un Disney fait aujourd’hui 5 millions d’entrées. Mais les réalisateurs doivent «rééduquer» le public. «Le rythme du film et le graphisme n’ont rien à voir avec le formatage américain. Ce qui peut déconcerter», souligne Marc Vandeweyer. 

>> Lire l'actualité lyonnaise par ici

>> Et vous êtes-vous friands de ces nouveaux films d'animation? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.