La nouvelle charte de la nuit veut limiter les nuisances liées à la clope

— 

L'accord était devenu obsolète. Avec l'interdiction de fumer dans les lieux publics et l'allongement des horaires d'ouverture des boîtes de nuit jusqu'à 7 h du matin, la ville de Lyon veut « actualiser » la charte de vie nocturne établie en 2006 dans les 1er, 5e et 9e arrondissements. Le projet a été présenté hier en conseil municipal. La charte sera étendue à l'ensemble de la ville. Et responsabilisera davantage les bars et les discothèques. « Les patrons devront s'engager contre les nuisances en dehors et à l'extérieur de leurs établissements », précise Jean-Louis Touraine, premier adjoint en charge de la tranquillité publique et de la sécurité. Un comité, composé des acteurs de la nuit, des riverains, des élus et des institutions permettra notamment de dialoguer sur les nuisances liées à la cigarette à proximité des bars.C. B.