Viande halal avariée : un fournisseur condamné

© 20 minutes
— 

Le charcutier industriel de viande halal vaudais risquait deux ans de prison ferme. Il a finalement été condamné hier à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir stocké de la viande avariée dans son usine. Abdelakim Sediki, 38 ans, devra également payer une amende de 10 000 e et le tribunal lui a interdit d’exercer un métier de bouche pendant cinq ans. En mai, la  Répression des fraudes avait saisi et brûlé par précaution près de quinze tonnes de viande halal qui devaient servir à la confection de merguez. Au total, 150 kg de viande de boeuf,  deux tonnes de volailles et des saucissons étaient avariés. C. B.

condamnés Deux autres employés de l’entreprise ont été  condamnés pour les mêmes faits. L’un  à dix mois d’emprisonnement avec sursis et 5 000 e d’amende, l’autre à 6 mois avec sursis et 1 000 e d’amende.