De l'électricité dans l'air pour le compteur Linky

Manuel Desbois
— 
Un compteur Linky dans le 6e à Lyon.
Un compteur Linky dans le 6e à Lyon. — C. Villemain / 20 Minutes

   Les nouveaux compteurs électriques intelligents, testés à Lyon et Tours depuis un an, ont-ils un impact sur la santé ? C'est la question que se pose Next-Up, une association lyonnaise engagée dans la lutte contre les rayonnements électromagnétiques. Son coordinateur, Serge Sargentini, a reçu ces dernières semaines plusieurs dizaines de témoignages de personnes se plaignant de maux de tête, de fatigue ou d'acouphènes après l'installation d'un Linky. 

 « Aucune fréquence nuisible »
« Deux mois après, j'ai commencé à me sentir très fatigué, a raconté à 20 Minutes un retraité du quartier de la Croix-Rousse. Je souffre d'une irritation à l'œil et j'ai mal à une oreille. Le compteur est dans mes toilettes, et je dors juste au-dessus, dans une mezzanine. » « ErDF [Electricité réseau distribution France] doit prendre ses responsabilités, et commander une étude biologique et sanitaire sur l'impact des compteurs, estime Serge Sargentini, qui va réaliser sa propre enquête grâce à un questionnaire remis à plusieurs milliers de foyers équipés d'un Linky. Selon Next-Up, la technique du CPL (courant porteur en ligne), qui permet au compteur de transmettre par les câbles électriques les données de consommation au fournisseur, pourrait émettre un rayonnement « nocif ». « Il n'y a aucune fréquence nuisible à la santé dans les compteurs. D'ailleurs, je peux garantir qu'ils n'émettent aucune onde », assure David Micheau, adjoint au directeur d'ErDF dans le Rhône. 

Le Linky gratuit ?

Nicolas Sarkozy devrait annoncer prochainement la gratuité de l'installation du compteur Linky. Eric Besson, ministre de l'Industrie, avait déjà indiqué que son coût (environ 120 €), ne serait pas répercuté sur l'abonné.