Lyon: deux mois de prison ferme pour un homme qui semait la terreur dans son immeuble

JUSTICE Il était jugé pour «menaces de mort réitérées»...

C.B.

— 

La condamnation n’est pas banale. Daniel, 61 ans, célibataire et très caractériel, a été condamné mercredi à dix mois de prison, dont deux fermes pour avoir tyrannisé les voisins de son immeuble, rue de Brest, à Lyon, rapporte Le Progrès ce vendredi. Au regard de son âge, aucun mandat de dépôt n'a cependant été demandé.

Pendant plusieurs années, les voisins de Daniel ont supporté les coups de folie de ce retraité de La Poste. Comme ces cris dans la cage d’escalier, ces coups de marteau ou encore les boîtes aux lettres endommagées. Jusqu’au 5 janvier où ce voisin irascible a dépassé les bornes

Interdit de retourner chez lui pendant trois ans

Il a proféré des menaces de mort réitérées envers ses voisins. Il voulait les jeter par la fenêtre ou encore faire brûler l’immeuble.

Au tribunal, l’homme a reconnu les faits mais a expliqué ne pas supporter la provocation lorsqu’il était énervé. Désormais, les voisins ne pourront plus craindre ses coups de colère. Car la justice lui a interdit de revenir chez lui pendant trois ans.

>> Retrouvez l'intégralité de l'actualité lyonnaise par ici.