Lyon: les suspects du meutre de Saint-Jean interpellés

FAIT-DIVERS Recherchés pour meurtre, ils ont été identifiés grâce aux caméras de surveillance...

Frédéric Crouzet

— 

Les trois suspects dans le meurtre du Vieux-Lyon ont été interpellés les 17 et 18 janvier.
Les trois suspects dans le meurtre du Vieux-Lyon ont été interpellés les 17 et 18 janvier. — DR

Leur cavale aura duré une semaine. Les trois hommes suspectés du meurtre de Mustapha Rihane, tué de plusieurs coups de couteau le 9 janvier à l'aube devant une boulangerie de la rue Saint-Jean (5e), ont été interpellés lundi et mardi.

Agés d'une trentaine d'années, et résidant dans l'agglomération, ils auraient tous les trois reconnus les faits. Deux d'entre eux ont été arrêtés lundi, dont un à l'aéroport de Marseille-Marignane à son retour d'Algérie. Le dernier a été interpellé mardi matin. Placés en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la sûreté départementale, ils doivent être présentés ce mercredi au parquet en vue de leur mise en examen, pour violences en réunion et homicide.

Appel à témoins

Ces trois arrestations ont été rendues possibles par la diffusion ce week-end d'un appel à témoin par la police, et la publication dans la presse de photos des auteurs présumés. Ces images avaient été enregistrées le 9 janvier par les caméras de vidéosurveillance de la ville de Lyon et celles de la boulangerie. On y voyait notamment ces trois hommes marcher dans la rue Saint-Jean, accompagnés de deux jeunes femmes. Le drame s'est noué quelques minutes plus tard, vers 5 h 30, devant la boulangerie Bredz, ouverte 24h/24.

Mustapha Rihane, un habitant de Caluire âgé de 35 ans, patiente dans la file d'attente, après avoir passé la soirée avec des amis dans un bar. Ce père de trois enfants se serait visiblement accroché avec un autre client, qui lui a reproché de vouloir passer devant lui. Le ton serait ensuite monté entre les deux hommes, qui auraient décidé de s'expliquer sur le trottoir. Mais l'individu qui s'est fait bousculer est rejoint par deux amis. Et l'altercation s'envenime. Les trois hommes rouent Mustapha Rihane de coups de poing et de coups de pied, le frappent avec une bouteille. Puis l'un d'eux lui assène trois coups de couteau dans le dos. La victime décédera quelques heures plus tard à l'hôpital.