Meurtre du Vieux-Lyon: les trois suspects identifiés par les caméras interpellés

FAIT DIVERS La police avait diffusé des photos des suspects du meurtre de la boulangerie de Saint-Jean (5e)...

Frédéric Crouzet

— 

Les trois suspects dans le meurtre du Vieux-Lyon ont été interpellés les 17 et 18 janvier.
Les trois suspects dans le meurtre du Vieux-Lyon ont été interpellés les 17 et 18 janvier. — DR

Trois individus, suspectés d'avoir participé au meurtre d'un homme de 35 ans le 9 janvier, dans le Vieux-Lyon, ont été interpellés entre lundi matin et ce mardi, selon le Progrès. Le premier aurait été arrêté à l'aéroport de Marseille, alors qu'il revenait d'Algérie. Originaires de la région lyonnaise, ils sont en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la sûreté départementale du Rhône.

Les enquêteurs avaient diffusé le portrait de ces trois hommes, «âgés de 30 à 40 ans», qui cette nuit-là étaient accompagnés de deux jeunes femmes, une brune vêtue de noir et une blonde habillée d'un blouson de cuir bleu. Ces photos étaient issues des images captées par les caméras de vidéosurveillance de la rue Saint-Jean et de la boulangerie, quelques instants avant le drame.

Une dispute dans la file d'attente de la boulangerie

Elles avaient déjà été montrées aux commerçants du quartier au lendemain du crime. Mais aucun n'avait pu reconnaître un habitué des établissements nocturnes du quartier, ou de cette boulangerie ouverte 24h/24. Le dimanche 9 janvier, vers 5h30 du matin, il y avait comme d'habitude la queue devant la boulangerie Bredz, bien connue pour alimenter les noctambules du Vieux-Lyon.

Mustapha Rihane, un habitant de Caluire âgé de 35 ans, patiente dans la file d'attente, après avoir passé la soirée avec des amis dans un bar de la rue Mercière. Ce père de trois enfants se serait visiblement accroché avec un autre client, qui lui a reproché de vouloir passer devant lui.

Coups de couteau

Le ton serait ensuite monté entre les deux hommes, qui auraient décidé de s'expliquer sur le trottoir. Mais l'individu qui s'est fait bousculer est rejoint par deux amis. Et l'altercation s'envenime. Les trois hommes rouent d'abord Mustapha Rihane de coups de poing et de coups de pied avant de le frapper avec une bouteille.

Puis l'un d'eux lui assène plusieurs coups de couteau dans le dos. Le trio a ensuite pris la fuite, laissant leur victime dans une mare de sang. Arrivés rapidement sur place, les secours raniment une première fois Mustapha Rihane, qui fait un arrêt cardiaque. Il est transporté à l'hôpital Jules-Courmont où il décédera vers 11h30.

>> L'intégralité de l'actualité lyonnaise, à lire par ici.