L'asvel n'a pas dit son dernier mot en Eurocup

BASKET Les Villeurbannais l'ont emporté face à Göttingen (76-78)...

S. M.

— 

L'Astroballe peut se préparer à vibrer. Mardi prochain (20 h 30), l'Asvel jouera sa qualification pour la seconde phase de l'Eurocup lors de son dernier match de poule face à Vrsac. Les Villeurbannais devront l'emporter de plus de quatre points afin de reprendre le point-average aux Serbes qui les avaient dominés à l'aller (97-93).

Les joueurs de Nordine Ghrib se sont offert le droit de rêver à un Noël avant l'heure en s'imposant mardi sur le parquet jusqu'alors inviolé de Göttingen (76-78). Mais la rencontre a été riche en rebondissements. Dans les cordes vers la fin du troisième quart-temps (58-45 à la 29e) après avoir très bien débuté (5-16 à la 6e), la «Green Team» a comblé son retard progressivement avant d'arracher la décision dans les dernières secondes grâce à l'inévitable Matt Walsh.

Matt Walsh fait la différence

L'ailier américain a encore apporté la preuve qu'il était indispensable à l'Asvel, tout comme son compatriote Davon Jefferson. Absents vendredi dernier lors de la défaite concédée au Mans (74-57), les deux hommes ont compilé 39 points, 17 rebonds et 12 passes. Et ils ont été parfaitement soutenus par le Français Mickaël Gelabale (13 points et 6 rebonds) pour obtenir ce succès qui pourrait se révéler fondateur pour l'Asvel.

Battu lors de ses trois derniers déplacements, le club rhodanien était en quête d'un succès référence à l'extérieur, où il ne s'était imposé qu'à Vichy, la lanterne rouge du championnat.