Incendie mortel à Lyon: une cigarette à l'origine du drame

FAITS-DIVERS L'incendie survenu mercredi soir a fait un mort et deux blessés graves...

Frédéric Crouzet et Carole Bianchi

— 

Une cigarette mal éteinte serait à l'origine de l'incendie mortel survenu le 8 décembre 2010 à Lyon.
Une cigarette mal éteinte serait à l'origine de l'incendie mortel survenu le 8 décembre 2010 à Lyon. — E. FOUDROT / 20 MINUTES

Une cigarette mal éteinte pourrait être à l'origine du sinistre. Mercredi soir, peu après 21h30, un homme âgé de 60 ans est mort asphyxié dans l'incendie qui a pris très rapidement dans son logement, situé au 3e étage du 55, rue Molière, dans le 6e arrondissement de Lyon.

Douze personnes ont également été blessées, dont deux grièvement. Parmi les blessés légers se trouvait un sapeur-pompier, incommodé par la fumée. Ce vendredi, tous étaient sortis de l'hôpital à l'exception d'une locataire de 96 ans.

Prélèvements de la police scientifique

C'est la mère de la personne décédée qui se serait assoupie sur le canapé avec une cigarette allumée. C'est elle qui a donné l'alerte aux pompiers. Mais son fils, handicapé moteur, avec qui elle partageait l'appartement, n'a pu être sauvé. 

Les locataires des deux premiers étages ont pu rejoindre leur appartement jeudi. Mais deux familles du quatrième étage, où le feu avait commencé à se propager, ont dû être relogées par la mairie. Quelque soixante soldats du feu, venus rapidement de la caserne voisine, avaient été mobilisés pour maîtriser ce feu très violent.