Le 8-Décembre, une fête religieuse avant tout à Lyon

HISTOIRE L'origine du 8-Décembre remonte à 1852...

C. B.

— 

Chaque 8 décembre, les Lyonnais sont invités à mettre des lumignons sur leurs fenêtres.
Chaque 8 décembre, les Lyonnais sont invités à mettre des lumignons sur leurs fenêtres. — DR

Le 8-Décembre avait clôturé la Fête des Lumières en 2009. Cette année, les célébrations religieuses donnent le top départ.

Ce mercredi, à 18 h 30, la traditionnelle montée aux flambeaux partira de la cathédrale Saint-Jean jusqu'à Fourvière (5e). «Nous attendons entre 4.500 et 5.000 Lyonnais avec leurs lampions», souligne Etienne Piquet-Gauthier, délégué épiscopal en charge du tourisme au diocèse de Lyon.

L'an passé, la procession avait rassemblé près de 8.000 personnes, le 8 tombant un mardi. A 20h, le cardinal Philippe Barbarin présidera la messe des jeunes. Puis la soirée s'achèvera par la messe des intentions des Lyonnais à 22h30. Pour le diocèse, ces quatre jours de festivités sont l'occasion de rappeler l'origine du 8-Décembre, «une fête populaire», lancée en 1852 par les Lyonnais qui voulaient montrer leur attachement à Marie.

En illuminant ses fenêtres, le peuple avait bravé l'interdiction épiscopale de célébrer l'installation de la vierge, prononcée en raison des intempéries.