cadeau de Noël pour les magasins

Frédéric Crouzet

— 

L'ouverture du 5 décembre a été accordée après les émeutes d'octobre en centre-ville.
L'ouverture du 5 décembre a été accordée après les émeutes d'octobre en centre-ville. — C. Villemain / 20minutes

Un dimanche attendu de pied ferme. Les commerçants de Lyon sont exceptionnellement autorisés à ouvrir leur magasin ce 5 décembre, alors que la mairie n'avait initialement accordé une ouverture dominicale que pour les 12 et 19 décembre. Une bonne nouvelle pour les clients qui auront une journée supplémentaire pour faire leurs achats de Noël. Et surtout pour les magasins dont le chiffre d'affaires a fait grise mine ces deux derniers mois. « La fréquentation a été catastrophique lors des manifestations lycéennes. Et cette semaine, les clients ne sont pas venus à cause de la neige », témoigne Pierre Fontaine, responsable merchandising aux magasins Printemps de la rue de la République.

Compenser les pertes d'octobre
L'autorisation exceptionnelle d'ouvrir le 5 décembre avait été accordée début novembre par la préfecture, afin d'aider les commerçants à compenser les pertes dues aux émeutes de la mi-octobre. Une centaine de magasins avaient été dégradés, une dizaine pillés et la clientèle s'était écartée de la Presqu'île sous le coup des gaz lacrymogène. « C'est une bonne nouvelle. Les dimanches de décembre sont importants pour nous, mais il n'est pas sûr qu'on rattrape le chiffre d'affaires perdu », indique un commerçant de la Presqu'île.

transports

En raison de l'ouverture de plusieurs centres commerciaux, les TCL renforcent leur fréquentation dimanche, notamment sur les lignes de métro et les tramways T1 et T2.