Fillon garde Mercier et Berra

Frédéric Crouzet

— 

Michel Mercier, président du conseil général du Rhône et nouveau ministre de la Justice depuis le 14 novembre 2010.
Michel Mercier, président du conseil général du Rhône et nouveau ministre de la Justice depuis le 14 novembre 2010. — IBO/SIPACHAMUSSY/SIPA

Ils restent aux côtés de François Fillon. Michel Mercier, président centriste du conseil général du Rhône, et Nora Berra, conseillère municipale UMP de Lyon, font partie des membres du nouveau gouvernement annoncé hier soir. Ces deux élus du Rhône avaient fait leur entrée ensemble au gouvernement en juin 2009, après les élections européennes. Et cette fois, ils prennent du galon.

Un prof de droit et un médecin
Michel Mercier, 63 ans, passe de l'Aménagement du territoire et de l'Espace rural au rang de Garde des Sceaux. La nomination de ce prof de droit au ministère de la Justice, poste dont il rêvait, avait déjà été évoquée lors du remaniement de 2009. Cet ancien compagnon de route de François Bayrou demeure un des rares ministres centristes du nouveau gouvernement. Sa nouvelle charge va-t-elle le conduire à quitter la présidence du conseil général du Rhône, fauteuil qu'il occupe depuis vingt ans ? Il avait jusqu'alors annoncé qu'il se représenterait en mars 2011 aux cantonales dans son fief de Thizy. « Il s'inscrit dans un gouvernement très conservateur, en abandonnant ses valeurs centristes », a regretté hier soir Louis Pelaez, conseiller général du Parti radical de gauche, le qualifiant de « VRP de Sarkozy ».
Inconnue il y a encore deux ans, Nora Berra prend elle aussi du grade. Après une année et demie passée au secrétariat d'Etat aux Aînés, secteur peu exposé, la conseillère du 8e arrondissement devient secrétaire d'Etat à la Santé. Un domaine dans lequel ce médecin de 47 ans, spécialiste de l'immunologie auprès de patients atteints du VIH, devrait se sentir à l'aise.