Opérations escargot des routiers

— 

Ils ont provoqué un bouchon massif de plus de dix kilomètres. Les routiers sont entrés dans la contestation contre la réforme des retraites, hier, en organisant une opération escargot d'envergure pendant plus de deux heures en fin d'après-midi sur l'autoroute A7 entre Feyzin et Fourvière. Avec l'aide des cheminots et des salariés de la raffinerie Total, qui ont reconduit leur grève, une centaine de manifestants ont roulé au pas à bord de leur véhicule personnel et de camionnette de location, provoquant jusqu'à 12 km de bouchons sur l'axe. Dans la nuit de dimanche à lundi, les routiers avaient organisé une première « opération escargot » depuis la sortie du stade de Gerland, où s'était joué le match de football Lyon-Lille, jusqu'au péage de Villefranche, sur l'autoroute A6. Le dépôt de carburant de Saint-Priest a été bloqué deux heures dans la nuit. Quelque 150 cheminots ont également bloqué les voies de la gare de la Part-Dieu (3e) en milieu de journée hier, provoquant jusqu'à deux heures de retard pour certains trains.