Retraites: les secteurs qui débrayent dans le Rhône

SOCIAL Après la journée de grève interprofessionnelle de mardi, plusieurs branches ont décidé de poursuivre le mouvement...

Le bureau de Lyon

— 

Lors de la grève contre la réforme des retraites, à Lyon, le 12 octobre.
Lors de la grève contre la réforme des retraites, à Lyon, le 12 octobre. — E. FOUDROT / 20 MINUTES

La liste est longue. Mardi, la CGT avait recensé près de 280 arrêts de travail dans les secteurs professionnels du Rhône. Ce mercredi, plusieurs branches d’activités ont décidé de poursuivre le mouvement social contre la réforme des retraites. D’autres se posent encore la question… 20minutes.fr fait le point.

>> A suivre par ici, le fil des événements sur la mobilisation nationale.

Les secteurs en grève

SNCF: Dans les onze assemblées générales tenues mardi, la poursuite du mouvement a été votée mardi. Les cheminots, très décidés, se réunissent de nouveau ce mercredi après-midi. Les résultats seront connus sous peu.

Raffinerie de Feyzin: La grève à été reconduite ce mercredi après-midi pour 24h. Depuis 6h, la production de carburant est en cours d’arrêt. Aucun camion ne sort du site.

Secteur de la chimie: Sur le site d’Arkema Pierre-Bénite, le mouvement se poursuit jusqu’à jeudi. «Il y a un taux de grévistes de 25%, estime Nicolas Avinin, délégué CGT. Le mouvement est minoritaire, mais les grévistes en AG sont très déterminés. On a bon espoir de faire plier le gouvernement.» A Saint-Fons, les salariés observent une grève de 2h à 4h par jour jusqu’au lundi 18 octobre inclus. Pour le Centre de Recherches de Rhodia à Saint-Fons, une grève de 2h a été décidée en AG mercredi et jeudi.

Education nationale: Le collège Henri-Barbusse à Vaulx-en-Velin et le lycée Marc-Seguin de Vénissieux ont décidé de poursuivre le mouvement au moins jusqu’à jeudi matin.

Direction Départementale de l’emploi: l’AG du 13 octobre a décidé de la reconduction de la grève pour 24h.

Les secteurs où les AG s’organisent

Selon la CGT, des assemblées générales et des heures d’informations syndicales sont organisées durant cette fin de semaine dans de nombreuses entreprises du secteur de la chimie (Sanofi Aventis Neuville, BASF Neuville, Institut Français du pétrole Vénissieux, Bluestar Vénissieux, Rhodia Belle Etoile Vénissieux). Certains centres de tri postaux (Lyon 8e, Villeurbanne et Vénissieux) sont concernés, tout comme France Telecom et SFR.
A cette liste, s’ajoutent notamment Pôle emploi, le secteur de la recherche et de l’enseignement supérieur (ENS, CNRS, LYON 1, INSA) et certains centres hospitaliers comme le Vinatier et Albigny.

Les secteurs où la question de la reconduction est en débat

Dans de nombreuses entreprises et établissements, la question de la reconduction de l’action est en débat, estime la CGT, qui cite BNP Paribas, les douanes, la CAF, la CPAM, plusieurs centres hospitaliers (Croix-Rousse, Lyon Sud) ou encore les pompiers et la ville de Lyon.