Raffinerie de Feyzin à l'arrêt: «c'est le ras-le-bol qui continue à monter contre les retraites»

SOCIAL Une assemblée générale doit se tenir à 14h...

A Lyon, C.B.

— 

La raffinerie de Feyzin du groupe pétrolier Total est bloqué le 19 février 2010 suite à un appel à la grève pour protester contre la fermeture de la raffinerie de Dunkerque.
La raffinerie de Feyzin du groupe pétrolier Total est bloqué le 19 février 2010 suite à un appel à la grève pour protester contre la fermeture de la raffinerie de Dunkerque. — JP. KSIAZEK/AFP

A l’arrêt. Les salariés de la raffinerie Total de Feyzin, près de Lyon, ont décidé mercredi matin, dès 6h, de poursuivre la grève contre la réforme des retraites. Ce qui a engendré un arrêt de la production de carburant.

>> A suivre par ici l'actualité de la mobilisation en direct.

Une assemblée générale doit se tenir à 14h sur le site pour décider de la poursuite du mouvement.

Pas d’expédition de carburant

«La direction générale n’a pas attendu l’AG pour décider de l’arrêt de la production. Nous avons reçu des consignes d’arrêt progressives jusqu’à vendredi dans le respect des normes de sécurité. Et depuis mardi après-midi, il n’y a plus d’expédition du tout», précise David Faure.

La raffinerie de Feyzin approvisionne à 70% la région Rhône-Alpes. «Ici, les gens sont très déterminés. C’est le ras-le-bol qui continue à monter contre la réforme des retraites», souligne le secretaire du CE.

 La direction n’était pas disponible dans la matinée.