Graffs géants sur la façade du théâtre des Célestins

— 

E. Foudrot / 20 Minutes

Un bras vert géant et dégoulinant, dont les doigts crochus tiennent une bombe de peinture... C'est le nouveau décor (temporaire) de la façade du théâtre des Célestins (2e). Les graffeurs Brusk, Jaw et Dran, déjà associés à l'illustration de la plaquette de saison, viennent de réaliser cette fresque sur les murs, préalablement recouverts de tissus et de papier, avec pour but de «chercher à capter et déstabiliser le regard». Réussi.F. C.