L'Hôtel-Dieu veut se refaire une santé

Frédéric Crouzet

— 

L'Hôtel-Dieu accueillera un hôtel 5 étoiles, des bureaux et des commerces.
L'Hôtel-Dieu accueillera un hôtel 5 étoiles, des bureaux et des commerces. — E. Foudrot / 20 Minutes

A l'Hôtel-Dieu, le personnel ne pousse plus de brancards. Ce sont des chariots chargés de cartons qui circulent dans les longues travées de ce bâtiment emblématique. Le plus vieil hôpital de Lyon achève son déménagement. Dans deux semaines, il n'y aura plus aucun service de soin dans cet établissement des Hospices Civils de Lyon. L'unité d'orthologie (IVG…) vient d'emménager à Edouard-Herriot et le centre d'addictologie sera un des derniers à partir le 18 octobre. Dès 2011 vont débuter les travaux pour transformer les chambres de malades en suites de luxe. Les élus de la ville de Lyon et des représentants des HCL doivent dévoiler ce soir les projets retenus pour créer un hôtel 5 étoiles de 120 chambres, des bureaux haut de gamme et des commerces.

Maintenir des activités de santé
Quatre attelages réunissant promoteurs, architectes et groupes hôteliers sont encore en lice (Nexity, ANF, Eiffage et Icade). « Nous allons en retenir deux pour continuer à discuter », indique Gilles Buna, adjoint en charge de l'urbanisme. Ce projet phare du second mandat du maire de Lyon Gérard Collomb ne devrait rien coûter à la ville et combler une partie du déficit des Hospices. L'opérateur choisi devra réaliser environ 100 millions d'euros de travaux pour aménager ces 45 000 m2, verser un droit d'entrée de plusieurs millions puis un loyer aux HCL, qui restent propriétaire des murs. Une bonne opération ? Pas pour tout le monde. Deux pétitions, signées par plusieurs milliers de personnes, circulent actuellement pour que le bâtiment rénové continue à accueillir des activités publiques liées à la santé. Des médecins se sont ainsi mobilisés pour que l'Hôtel-Dieu héberge les collections des divers musées des HCL. « On ne peut pas faire table rase de mille ans d'histoire. L'Hôtel-Dieu doit garder une dimension sociale et culturelle dans le domaine de la santé », plaide de son côté Jean-François Valette, porte-parole du collectif pour la création d'un pôle régional de promotion de la santé. Avec l'appui de la Mutualité du Rhône et du conseil régional, des associations souhaitent installer un espace d'accueil, d'information et de formation sur les pratiques de santé. Mais le cahier des charges de la rénovation du bâtiment n'impose rien aux investisseurs.

Histoire

Selon la légende, l'Hôtel-dieu aurait été fondé en 542 par le roi Childebert, dont la statue orne encore les façades. Mais les premières fondations connues remontent au XIIe siècle et l'aspect actuel de l'édifice,dont le dôme, date du XVIIe siècle et de la fin du XVIIIe.