sortie de crise négociéechez lejaby

— 

Après seize jours de siège, les salariées de Lejaby ont levé le camp à Rillieux-la-Pape. Hier, les syndicats du fabricant de lingerie et la direction ont finalement trouvé un accord sur les indemnités de licenciement. Depuis deux semaines, les deux parties n'arrivaient pas à s'entendre sur le montant. L'accord prévoit 15 000 € d'indemnité supra-légale par salariée licenciée, assortis de 600 € par an pour les cinq premières années d'ancienneté, puis 500 € pour les années suivantes. Au départ, les syndicats réclamaient 70 000 €. La direction a assuré qu'elle paierait aussi les jours de grève. La veille, le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, avait annoncé la nomination du préfet du Rhône, Jacques Gérault, pour tenter de débloquer la situation tout en saluant « le formidable combat des ouvrières ». Au total, 197 postes sur 653 sont menacés tout comme trois sites de production. Les négociations sur le plan social en cours se poursuivent dès aujourd'hui.