Meurtre Lyon: l'extincteur est bien l'arme du crime

FAITS-DIVERS L'autopsie du corps de la victime a été réalisée ce lundi...

A Lyon, C.B.

— 

La femme de 56 ans retrouvée morte samedi matin dans un garage souterrain des beaux quartiers de Lyon, rue Bossuet (6e) a été tuée avec l’extincteur découvert à proximité de la scène de crime. C’est ce qu’a confirmé l’autopsie du corps de la victime, réalisée lundi à l’institut médico-légal de Lyon.

«L’enfoncement de la boîte crânienne est bien la cause du décès», précise une source proche de l’enquête. Dimanche, le procureur de la République de Lyon, Marc Désert, avait souligné la «violence extrême» de ce crime.

L’audition des voisins privilégiée

Cette comptable, qui se rendait voir sa sœur dans l’Ain, avait été retrouvée partiellement dénudée dans une marre de sang. Mais lundi soir, la police n’avait «aucune certitude» sur l’hypothèse de l’agression sexuelle. Les résultats des prélèvements n’ayant pas été rendus.

La brigade criminelle de la Sûreté départementale, en charge de l’enquête, se concentre pour le moment sur les auditions de voisins et du particulier, qui en allant chercher sa voiture dans le parking, a découvert le corps gisant de la femme.