Lyon, centre de la résistance au CPE

©2006 20 minutes

— 

La contestation nationale lycéenne contre le CPE s'organise à partir de Lyon

Hier après-midi, une quarantaine de lycéens venus de la France entière se sont réunis à la Bourse du travail (3e) afin de coordonner leur mouvement et les actions à venir

Au terme de deux heures de débats, la coordination nationale a lancé « un appel aux lycéens français » pour obtenir le retrait du contrat première embauche

« Au-delà du CPE, c'est la politique anti-jeunes menée par le gouvernement contre laquelle nous nous battons », a indiqué hier la vice-présidente nationale du mouvement lycéen Fidl, Charlotte Allegret, scolarisée à Villeurbanne

« Nous contestons les réformes en cours », a-t-ajouté, dénonçant tour à tour « l'apprentissage à 14 ans, la suppression des ZEP et les flics dans les lycées »

Des mesures que les lycéens et les étudiants lyonnais contesteront de nouveau cet après-midi, lors de la manifestation organisée entre la place Bellecour et la Bourse du travail

Une journée d'action nationale est prévue mardi

Elisa FrisulloLire aussi page 4