Des restrictions d'eau prises dans le Rhône

METEO Le département avait été épargné jusqu’alors...

A Lyon, C.B.

— 

Chaque Français peut réduire sa quantité de déchets produits d'environ 20% grâce à une série de gestes simples tels que privilégier l'eau du robinet plutôt que l'eau minérale, a souligné vendredi l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).
Chaque Français peut réduire sa quantité de déchets produits d'environ 20% grâce à une série de gestes simples tels que privilégier l'eau du robinet plutôt que l'eau minérale, a souligné vendredi l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). — Eric Piermont AFP/Archives

L’exception n’aura pas duré longtemps. La préfecture du Rhône a annoncé ce jeudi qu’elle venait de prendre un arrêté de restriction des usages de l’eau. Depuis le 3 août, 46 départements, principalement de l’ouest et du bassin parisien étaient concernés par ces mesures.

La plupart des habitants du département ont donc désormais interdiction d’arroser les jardins, de laver les voitures hors stations professionnelles, de remplir les piscines ou encore d’arroser les façades d’habitation.

De nombreuses nappes phréatiques touchées

Par ailleurs, les nappes phréatiques du val de Saône et du Garon conduisent à des «mesures d’interdiction pour tout prélèvement dans ces sources», précise la préfecture.

Les nappes de l’Est lyonnais, le couloir d’Heyrieux, les cours d’eau des Monts du Beaujolais et de Monts du Lyonnais font, eux, l’objet de restrictions «pour tous prélèvements dans la source» malgré «les dernières pluies qui n’ont eu qu’un effet temporaire».