Lyon

Le président de la CCI et un élu du Grand Lyon en garde à vue

Ils devraient sortir ce matin. Guy Mathiolon, président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Lyon, et Christian Barthélémy, élu divers droite du Grand Lyon, viennent de passer deux jours en garde à vue ...

Ils devraient sortir ce matin. Guy Mathiolon, président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Lyon, et Christian Barthélémy, élu divers droite du Grand Lyon, viennent de passer deux jours en garde à vue à l'hôtel de police. Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, ils ont été convoqués à la suite de la publication du rapport d'observations définitives de la Chambre régionale des comptes (CRC) qui a étudié la gestion de la CCI depuis 2005. Les magistrats ont notamment tiqué sur l'emploi de Christian Barthélémy comme consultant extérieur pour « rédiger des notes à caractère très général sur des sujets d'actualité courante que la CCI aurait pu faire réaliser par ses services ». Ces études et commandes, pour un montant estimé à environ 55 000 euros sur deux ans, « ont pu apparaître fictives aux yeux de la Chambre régionale des comptes ». Guy Mathiolon, patron d'une société de BTP et membre de la CGPME, a pris la tête de la CCI de Lyon en janvier 2007.F. C.