Le chantier du siège de la région stoppé

— 

Le tribunal des référés devait trancher aujourd'hui. Mais pour éviter toute injonction judiciaire, la région a préféré prendre les devants, en annonçant vendredi par communiqué l'arrêt du chantier de son futur siège, en construction au Confluent. La justice avait été saisie après que l'inspection du travail a relevé sur le site des « risques d'atteinte à l'intégrité physique des salariés intervenant sur le chantier ».
« Les observations de l'inspection du travail demandent à être intégrées par les différents acteurs intervenant sur le site », a indiqué la région, sans toutefois préciser la durée nécessaire pour réaliser ces ajustements liés à la coordination du chantier. Ni la durée de l'interruption des travaux, qui mobilisent depuis 2008 près de 400 personnes et 80 entreprises. Evalué à 135, 8 millions d'euros, cet édifice de onze niveaux, signé de l'architecte Christian de Portzamparc, est censé accueillir les personnels de la région dès le mois de décembre.E.F.