les beaux-arts convoitent un gauguin

elisa frisullo

— 

Cette sculpture sur bois baptisée Eau mystérieuse a été réalisée en 1894.
Cette sculpture sur bois baptisée Eau mystérieuse a été réalisée en 1894. — D.R.

Le musée des Beaux-Arts de Lyon rêve de s'offrir un Gauguin. A tel point qu'il a déjà réuni 1,8 millions d'euros pour acquérir une sculpture sur bois de 1894, baptisée Pape Moe – Eau mystérieuse qu'il espère compter prochainement dans ses collections. Mais le temps presse. Car cette œuvre en relief classée trésor national, appartenant à un particulier européen, est également convoitée par un autre musée étranger.

Une œuvre à 2 millions d'euros
« Cette sculpture sur bois compléterait parfaitement notre collection. C'est une belle opportunité pour nous, indique le musée des Beaux-arts, qui possède déjà l'un des chefs-d'œuvres de Paul Gauguin Nave nave mahana, peint en 1896. Mais nous devons encore trouver 200 000 euros », précise l'institution, qui vient de lancer une nouvelle campagne de mécénat via son club d'entreprises créé en début d'année. Ce dernier réunit une dizaine de sociétés de la région Rhône-Alpes et d'ailleurs qui, pour la plupart, ont participé en 2007 à l'acquisition de La fuite en Egypte. Ce tableau, peint en 1657 par Nicolas Poussin, avait été acheté par l'Etat et le musée lyonnais à une famille versaillaise pour 17 millions d'euros, grâce à une opération de mécénat inédite en France.E. F.