À villeurbanne, on se marie désormais dans le calme

FETE La mairie a pris un arrêté pour limiter les comportements inciviques...

Carole Bianchi

— 

Avec les cornes de brume et les klaxons, l'ambiance de certaines cérémonies de mariage pouvaient parfois virer à celle d'un match de foot. Alors pour la saison des unions, qui commence à battre son plein, la mairie socialiste de Villeurbanne a pris un arrêté en janvier interdisant «tout instrument de musique, ainsi que les pétards, fumigènes et cornes de brume», mais aussi tout type de confettis, riz ou pétales de fleurs.

«Chaque année, Villeurbanne célèbre entre 500 et 700 mariages, explique Samia Belaziz (PRG), adjointe en charge de la qualité du service public. Il peut y avoir jusqu'à dix-huit mariages par samedi, soit un toutes les vingt minutes. Avec ce flux important de personnes, nous avons rencontré des comportements inciviques.» Idem pour les extérieurs de la mairie. L'avenue Henri-Barbusse est désormais piétonne chaque samedi après-midi de 13h à 17h, pour éviter les quads et les roues avant de scooters qui agaçaient les commerçants et les riverains.

Aucun frein à la fête, selon la ville

«Le mariage doit rester un moment inoubliable, poursuit l'adjointe. Nous ne mettons aucun frein à l'aspect festif de la fête, bien au contraire.» Villeurbanne explique d'ailleurs proposer gratuitement aux mariés les services d'un organiste pour accompagner les cérémonies. «Avec d'autres groupes de musique, cela pouvait tourner à la cacophonie», note Samia Belaziz.

Mais c'est surtout pour ne pas en arriver à des situations extrêmes, comme à la mairie de Saint-Etienne, où les cérémonies ne sont plus célébrées le samedi après-midi depuis le 1er avril, que cet arrêté a été pris. Officiellement, cette décision est liée «à la piétonisation de l'hypercentre», précise la ville. Mais les commerçants se plaignaient très régulièrement des nuisances. Comme à Roubaix (Nord), où la municipalité «songe toujours à les interdire», selon le cabinet.

>> Cet arrêté est-il un frein à la fête selon vous, ou au contraire est-il nécessaire de réglementer les cérémonies civiles? Livrez-nous vos commentaires ci-dessous.