La Part-Dieu fait une pause les week-ends

TRANSPORTS La modernisation des aiguillages de Lyon entraîne des perturbations à la gare en juin...

Frédéric Crouzet

— 

Les voyageurs au départ ou à l'arrivée de Lyon vont devoir faire très attention en achetant leur billet de train. Lors des trois prochains week-ends, le trafic ferroviaire sera chamboulé en gare de la Part-Dieu, en raison de travaux de modernisation des systèmes d'aiguillage.

La plupart des trains habituellement prévus dans cette gare seront reportés sur d'autres haltes SNCF. Ce week-end, du samedi 5 juin 20h au lendemain midi, seuls les trains TER en provenance d'Annecy et d'Ambérieu desserviront la Part-Dieu. Les autres devront rejoindre les quais de Perrache, qui recevront également les trains venant de Paris.

Pas de train les 19 et 20 juin

Si le trafic des TGV «origine et destination» Part-Dieu-sud de la France est inchangé, les liaisons à grande vitesse entre le nord et le sud du pays seront détournées vers la gare de Saint-­Exupéry... à 20km du centre de Lyon. Le trafic des trains Teoz (ex-Corail) à destination de Metz et Strasbourg sera également perturbé.

«Cela concerne peu de trains les deux prochains week-ends, une centaine de TER et vingt TGV. Mais les 19 et 20 juin, aucun train ne circulera à la Part-Dieu durant vingt heures. Ils seront tous reportés à Perrache ou Saint-Exupéry», prévient la direction régionale de la SNCF. Cette fermeture doit permettre la mise en service de la «commande centralisée du réseau Rhône-Alpes», la première de France à être activée.

Pour une meilleure gestion de la circulation ferroviaire

A partir du 20 juin, les postes d'aiguillage et les signalisations ferroviaires de la Part-Dieu seront pilotés automatiquement depuis ce nouveau bâtiment de 2.700 m2, installé à deux pas de la gare Jean-Macé (7e). Ce « centre des aiguilleurs du rail » doit permettre une meilleure gestion de la circulation sur le nœud lyonnais, emprunté par 1.100 trains chaque jour, et d'améliorer leur ponctualité.

Les postes d'aiguillage de Perrache et de Vaise seront eux reliés à ce nouveau système à partir de 2016. La commande centralisée de Lyon télécommandera l'ensemble des aiguillages de la région d'ici à 2030.

SAINT-EXUPERY

Durant les trois prochains week-ends, certains clients des TGV devront descendre à la gare de l'aéroport Saint-Exupéry. Pour rejoindre le centre de Lyon en transports en commun, ils n'auront d'autres choix que d'emprunter les navettes Satobus (8,90 euros le trajet simple, 15,80 euros l'aller-retour). «Ce sera à leurs frais», précise la SNCF, qui n'a pas souhaité prendre en charge ce surcoût. «Les voyageurs sont informés à l'avance de leur gare de départ ou d'arrivée», indique la SNCF.