Les dentistes font la chasse aux caries dans les ZEP

©2006 20 minutes

— 

Descente préventive de dentistes dans les écoles de banlieue

Depuis début janvier, la Caisse primaire d'assurance-maladie et l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) envoient des équipes de chirurgiens-dentistes visiter 224 écoles et collèges de Rhône-Alpes classés en zone d'éducation prioritaire (ZEP)

Cette action expérimentale de prévention, qui doit s'achever en avril, vise à sensibiliser les enfants de 6 et 12 ans et leur famille à l'importance de l'hygiène dentaire

Et à les inciter à consulter régulièrement

« C'est d'abord un objectif de santé publique

En ciblant des populations défavorisées, nous luttons aussi contre l'inégalité d'accès au soin et à la prévention », explique Georges Dorme, président de l'Union régionale des caisses d'assurance-maladie de Rhône-Alpes

Et le besoin est grand

« Lors d'une visite dans une classe de CP à Givors, on s'est aperçu qu'un tiers des enfants n'avaient jamais vu de dentiste

A Saint-Priest, trois enfants de 6 ans avaient déjà des dents à arracher », indique le docteur Cécile Leydier, directrice du projet

Cette opération vise aussi à terme à réduire les dépenses de santé

Selon l'UFSBD, « 25 % des dépenses dentaires concernent aujourd'hui les soins de la première molaire définitive qui apparaît à 6 ans »

« Or, avec une brosse à dent et un dentifrice, on peut éviter les caries et les soins », rappelle Christian Auger, délégué régional de l'Union

F C
dédramatiser Cinquante classes de CP et de 5e de Givors, Lyon, Saint-Priest et Vénissieux auront droit à une intervention d'une demi-journée. Au programme : information ludique sur les dents, atelier de brossage et entretien individuel avec un praticien pour « dédramatiser l'image du chirurgien-dentiste ».