Sondes défectueuses : huit plaintes examinées

©2006 20 minutes

— 

Le fabricant américain de sondes cardiaques Accufix de retour devant la justice

Hier, le tribunal de grande instance de Lyon a examiné au civil les plaintes de huit malades du coeur déposées à l'encontre de la société TPLC, anciennement Télectronics

Les porteurs de la sonde Accufix estiment que le matériel, retiré du marché français en 1994, présente une « erreur de conception » qui a déjà entraîné la mort de plusieurs personnes

Selon leur avocat, Me Forestier, tous les malades doivent être indemnisés car le « risque de cassure est permanent »

Mais pour TPLC, ce risque n'est qu'« hypothétique »

Le jugement sera rendu le 20 mars

Carole Bianchi

arrêt En 2002 et 2004, une vingtaine d'insuffisants cardiaques avaient déjà attaqué TPLC. Selon un arrêt de la cour d'appel de Lyon de novembre 2004, seuls les treize malades dont la sonde avait cassé ont été indemnisés.