« Le Progrès » pourrait changer de mains aujourd'hui

©2006 20 minutes

— 

Fin de suspense pour le rachat du Progrès ? Le groupe Dassault, qui cherche depuis un an à céder le pôle Rhône-Alpes de la Socpresse, pourrait annoncer aujourd'hui le nom du repreneur

Hier, trois offres étaient sur la table des négociations

Le groupe de presse espagnol Vocento, associé à Sud-Ouest, a fait savoir qu'il avait revu sa proposition à la hausse pour tenter de suivre ses concurrents

Le fonds d'investissement britannique Mecom, dirigé par l'ancien patron du groupe Daily Mirror, David Montgomery, a en effet fait une dernière offre à 330 millions d'euros

Le groupe France-Est Média (L'Est Républicain, Les DNA

), associé au Crédit Mutuel, a fait une proposition du même ordre

Depuis plusieurs semaines, des élus de Rhône-Alpes et de Bourgogne tentent de convaincre Dassault de céder ces journaux (Le Progrès, Le Dauphiné libéré, Le Bien Public

) au groupe France-Est Média

En cas de victoire, ce dernier régnerait sur la presse quotidienne régionale du Bas-Rhin au Vaucluse

F C