Duel au sommet à Gerland

©2006 20 minutes

— 

Tous les projecteurs seront braqués sur le stade de Gerland, dimanche (21 h), où l'OL accueillera son dauphin, Bordeaux, en match décalé de la 25e journée de L1

« C'est une demi-finale du championnat de France », n'hésite pas à annoncer le président Aulas, conscient qu'un succès de son équipe la rapprocherait encore un peu plus d'un cinquième sacre national

Ce n'est pas forcément l'avis de Sylvain Monsoreau, l'arrière gauche lyonnais

« Certes, nous serions sur la bonne voie en cas de victoire

Mais nous ne sommes pas à l'abri de contre-performances et d'une série d'un adversaire direct

Il restera ensuite 14 matchs à disputer

Nous devrons donc rester vigilants et concentrés

» Du côté des Girondins, où l'on aborde cette rencontre sans pression, on ne se fait pas trop d'illusions

L'écart qui sépare les deux clubs (9 points) leur semble en effet rédhibitoire

« Ce n'est pas sur un match que tout va changer

Lyon est trop loin de nous », affirme le gardien Ulrich Ramé

Toutefois, la formation de Ricardo ne se privera pas de réaliser un coup à Gerland afin de conforter sa deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions

Les Marine et Blanc devraient se présenter au complet, la seule incertitude résidant dans la participation de l'arrière gauche Franck Jurietti, victime d'une tendinite abdominale

A Lyon, si Gérard Houllier enregistrera le retour de Mahamadou Diarra dans l'entrejeu, il sera en revanche privé d'Anthony Réveillère

Blessé à Ajaccio (1-2 a

p

), mercredi, le latéral droit souffre d'un décollement de l'aponévrose des ischio-jambiers

S

Marteau

report Monaco et Lyon étant toujours engagés en Coupe d'Europe, la commission d'organisation des compétitions de la LFP, réunie hier, n'a pu reprogrammer leur match de la 24e journée de L1 reportée dimanche en raison des intempéries.