Lyon: deux jeunes arrêtés dans l'affaire Amar

ENQUETE L'adolescent avait été tué par balle, en pleine rue...

A Lyon, F.C.

— 

Des proches d'Amar assistaientà la conférence de presse de Brice Hortefeux, mardi.
Des proches d'Amar assistaientà la conférence de presse de Brice Hortefeux, mardi. — J-P. KSIAZEK / AFP

L'enquête sur la mort d'Amar, 12 ans, tué lors d'une fusillade le 13 décembre dernier dans le quartier Mermoz (8e), a fait un grand pas jeudi.

Deux hommes de 19 et 26 ans, présentés comme les auteurs présumés des coups de feu, ont été interpellés hier matin. «L'un d'entre eux a reconnu qu'il tenait le fusil à pompe» qui a tiré le coup mortel, a précisé le procureur de la République de Lyon, Marc Désert. La victime avait également été touchée par une deuxième arme, un fusil-mitrailleur.
 

Bientôt mis en examen


Connus des services de police et déjà entendus au début de l'enquête, les deux suspects ont été déférés au parquet jeudi après-midi et devraient être « prochainement » présentés au juge d'instruction pour être mis en examen.

Alors qu'il était sorti acheter du pain, Amar avait été touché par des tirs provenant d'une voiture dans laquelle se trouvaient trois individus encagoulés. La fusillade faisait suite à une altercation banale entre un groupe d'habitants du 8e et un groupe originaire de Bron.