Le FN conteste les élections régionales

POLITIQUE Le conseiller régional Bruno Gollnisch réclame un siège de plus à la région pour son parti...

F. C.

— 

Bataille pour un fauteuil. Bruno Gollnisch, vice-président du Front national, a annoncé mardi avoir saisi le Conseil d'Etat pour contester les résultats officiels des élections régionales en Rhône-Alpes.

Le FN espère ainsi obtenir un dix-huitième siège au conseil de Charbonnières, alors que la préfecture lui en a accordé 17. Après une opération de vérification des bulletins blancs et nuls menée en mars, le FN estime que certains de ces votes doivent être considérés «comme valides» et lui être attribués.

Gollnisch procédurier

Au second tour des élections régionales, le 21 mars, le FN avait obtenu 14,08% des suffrages. Bruno Gollnisch a également «attaqué» devant le Conseil d'Etat la décision du conseil régional, votée à la majorité, de conserver l'ensemble de l'exécutif et des conseillers régionaux (soit 157) dans la commission permanente.

Cette mesure, qui augmente de 10% les indemnités des élus, coûtera «plus d'un million d'euros» aux contribuables, a dénoncé Bruno Gollnisch.