Encore un bijoutier séquestré

— 

ça commence à faire beaucoup. Le dirigeant d'une entreprise familiale de fabrication de bijoux à Ternay a été séquestré hier matin par des individus cagoulés et armés qui ont raflé plusieurs centaines de milliers d'euros de bijoux. Il s'agit de la cinquième agression de ce type depuis quatre mois dans des entreprises de métaux précieux de la région lyonnaise. Hier, vers 6 h 30, les malfaiteurs ont intercepté le dirigeant alors qu'il se rendait en voiture à son atelier. Ils ont brisé les vitres et frappé le conducteur à coup de crosse. Puis l'ont forcé à se rendre à son atelier pour ouvrir le coffre. Ils ont dérobé des bijoux composés d'or et de diamants. Les braqueurs ont ensuite relâché leur victime sur l'autoroute A 7, à Sérezin-du-Rhône, d'où elle a prévenu les secours. Souffrant d'une fracture du nez, l'homme a été hospitalisé. La dernière attaque de ce genre remonte au 17 février. Cinq malfaiteurs avaient dérobé 1,5 million d'euros d'or à Oullins, après avoir pris en otage le couple de gérants.F. C.