Un cinquième braquage de bijoux en quatre mois dans le Rhône

FAIT DIVERS Des braqueurs ont de nouveau séquestré le dirigeant d’une entreprise de métaux précieux...

C.B. avec agence

— 

>> Cliquez ici pour rafraîchir cet article

Ils agissent toujours avec le même procédé. Des individus ont pris en otage ce mardi matin le dirigeant d'une entreprise familiale de fabrication de bijoux à Ternay, dans le Rhône, afin de dérober plusieurs centaines de milliers d'euros de bijoux, a indiqué l'Agence France Presse. Contacté par 20minutes.fr, la police judiciaire de Lyon parle d'un butin «important», sans confirmer le montant avancé par l'AFP.

Le gérant a été «intercepté par plusieurs malfaiteurs alors qu'il se rendait en voiture à son entreprise, précise la PJ. Les braqueurs ont cassé les vitres du véhicule et extirpé la victime en le frappant à coups de crosse. Il a été blessé à plusieurs endroits au visage et hospitalisé». Ce mardi soir, le chef d'entreprise était sorti de l'hôpital.

Pas d’employé au moment du braquage

Cagoulés et armés, les malfaiteurs ont ensuite forcé le gérant à ouvrir les coffres, qu'ils ont vidés. Ils ont emporté des bijoux composés notamment d'or et de diamants. «Les bijoux étaient à différents stades de la fabrication», a relevé la PJ. L'individu a ensuite été laissé sur une aire d'autoroute de l'A7, d'où il a pu prévenir les secours. Aucun employé n'était présent au moment de la prise d'otage, selon la direction de l'entreprise. Le vol s’est produit tôt le matin.

Il s'agit de la cinquième agression de ce type depuis quatre mois dans des entreprises de métaux précieux de la région lyonnaise. Mais la PJ précise que les régions d'Ile-de-France et de Provence-Alpes-Côte d'Azur sont aussi «extrêment touchées par ce phénomène de braquages de métaux précieux en raison du cours élevé de l'or actuellement».

Attirés par les métaux précieux

Le 17 février, cinq malfaiteurs armés et masqués avaient dérobé 1,5 million d'euros de métaux précieux à Oullins, dans la banlieue de Lyon, après avoir pris en otage le couple de gérants. Le 18 janvier, quatre braqueurs armés s'étaient emparés de 200 kg d'or estimés à plus de 5 millions d'euros, dans une fonderie de la banlieue lyonnaise, après avoir pris en otage un employé et son épouse.

Le 11 décembre, quatre hommes avaient volé quelques kilos d'or dans une fabrique de bijoux près de Lyon, après avoir séquestré un employé et son épouse à leur domicile. Le 2 décembre, toujours dans la banlieue de Lyon, cinq hommes avaient séquestré une famille de bijoutiers à leur domicile, et avaient dérobé 150.000 euros de bijoux.