Le diocèse épargné par la crise

RELIGION EN 2009, le don moyen était de 240 euros...

— 

Des donateurs moins nombreux mais plus généreux. Malgré le contexte économique difficile, le diocèse de Lyon a réussi à collecter l'an passé 8,6 millions d'euros. «Soit 1,3% de plus qu'en 2008 », a indiqué hier l'église lyonnaise, à la veille du lancement de la campagne annuelle du denier du culte, prévu ce week-end dans toutes les paroisses.

Le diocèse a comptabilisé l'an passé 35.655 donateurs, soit 1.347 de moins que l'année précédente. Une diminution qui inquiète l'archevêque de Lyon et cardinal Philippe Barbarin, soucieux de stabiliser cette année les résultats de la collecte de 2009. «Je ne demande pas aux catholiques de donner plus mais d'être plus nombreux à donner», indique-t-il. L'an passé, le don moyen était de 240€. Pour fonctionner, le diocèse de Lyon, qui vit uniquement du denier, «a besoin de 9,5 millions d'euros pour régler la totalité des frais de personnel». L'Église lyonnaise a à sa charge 386 prêtres, 125 salariés, et 19 séminaristes.