Un collégien blessé au couteau lors d'un «jeu stupide»

FAIT-DIVERS L'auteur des faits a été mis en examen...

S.B.

— 

IDE

C'était un «jeu stupide qui a dérapé», explique un enquêteur. Vraiment très stupide mais pas bien méchant.

Deux gamins, l'un de 13 ans, l'autre d'un an son aîné, jouaient lundi dans une salle de classe du collège Maria-Casarès, à Rillieux-la-Pape. Le plus âgé avait un canif et s'amusait à donner de petits coups sur la cuisse de l'autre. Qui en a eu assez, et s'est retourné pour partir. C'est là que la lame a entaillé la chair.

Série noire?

Résultat: quelques points de suture et deux jours d'ITT pour la victime, une mise en examen pour «violence avec arme» pour l'auteur. Mais aussi le déclenchement d'une certaine émotion publique, avec, moins d'une semaine après la mort d'Hakim, un lycéen du Val-de-Marne, l'impression d'un début de «série noire».

«Réalité ou surenchère médiatique?», s'interroge d'ailleurs la FCPE du Rhône. L'association de parents d'élèves déplore que les réponses apportées aux actes de violence à l'école «ne sont que des mesures de plus en plus sécuritaires et liberticides». «N'ayons pas peur de nos enfants!», conclu-t-elle.