fronde bis à Corbas

— 

Dimanche après-midi, les équipes régionales d'intervention et de sécurité ont dû, une nouvelle fois, intervenir à la prison de Corbas. Selon le syndicat Ufap, 45 détenus refusaient de regagner leurs cellules à l'issue de leur promenade. Le 22 novembre déjà, la brigade avait été appelée en renfort pour venir à bout de 300 prisonniers frondeurs.

Dimanche, les détenus ont réintégré leurs cellules rapidement et sans heurts, l'administration pénitentiaire ayant renforcé, ce week-end, le dispositif de sécurité dans la prison. W

E. F.