Nouvelle grève en vue aux TCL

Frédéric Crouzet

— 

Les syndicats des TCL célèbrent à leur manière la Fête de la mobilité prévue samedi. Ils ont de nouveau invité les salariés des Transports en commun Lyonnais à débrayer le 17 octobre dans le cadre du conflit qui les oppose depuis plusieurs mois à la direction de Keolis, société qui exploite le réseau. Après les onze journées de grève, du 24 septembre au 4 octobre, pour dénoncer une nouvelle organisation des congés et des récupérations, les organisations syndicales se mobilisent à présent pour défendre deux salariés.

« C'est un mouvement de soutien de l'intersyndicale envers deux personnes menacées de licenciement. Nous demandons à la direction l'arrêt des procédures disciplinaires liées à la grève », explique Bruno Serpaggi, secrétaire général de la CFTC-TCL. Adhérents à SUD-TCL et à FO, les deux hommes ont été convoqués la semaine dernière en conseil de discipline pour avoir jeté des oeufs sur des bus ou participé à des blocages de dépôt. Les salariés doivent déclarer aujourd'hui s'ils participeront à cette grève. Selon les syndicats, le mouvement devrait être surtout suivi au dépôt Audibert (8e) où sont affectés les deux grévistes. Les lignes de bus desservant les secteurs de Vénissieux, Corbas et Saint-Priest pourraient être perturbées samedi. W