Bienvenue au club des cinq étoiles

Elisa Frisullo

— 

Sur la plaque installée sur sa façade, le Sofitel Bellecour arbore toujours ses quatre étoiles. Pourtant, cet hôtel est le premier de l'agglomération lyonnaise à être entré, il y a quelques jours, dans le club très prisé des cinq étoiles. Cette catégorie, créée dans le cadre de la nouvelle règlementation hôtelière, distingue les établissements les plus luxueux, à partir de plus de 200 critères : l'accueil, la décoration, le service, la taille de la chambre, le nombre de chaînes de télé proposées, etc.

« Nous remplissons la majorité de ces critères », indique Catherine Descours, directrice commerciale du Sofitel Bellecour, dont les récents travaux de modernisation, évalués à 7 millions d'euros, ont certainement pesé dans l'attribution de cette étoile. Une distinction sur laquelle l'établissement, qui achèvera 2009 sur un taux d'occupation de 51% (contre 60% en temps normal, en raison de la crise), compte s'appuyer pour distancer ses principaux concurrents (Villa Florentine, Hilton, Cour des Loges et Radisson). « Cela nous donne aussi un meilleur statut pour attirer la clientèle internationale habituée à cette catégorie à l'étranger », poursuit la directrice de l'hôtel. Et les prix resteront inchangés, entre 195 euros la nuit en chambre de 1e catégorie et 1 250 euros en appartement. W